Attention vous allez payer trop d’impôts !

L’exonération d’impôt sur le revenu des heures supplémentaires ou complémentaires a été rétablie en 2019. Les sommes perçues au titre des heures supplémentaires défiscalisées doivent être déclarées, même si elle ne sont pas imposables.

Sachez que le service paye, ENGIE GBS, n’a pas transmis aux services fiscaux le détail des heures supplémentaires effectuées en 2019 par les salariés des entités du groupe ENGIE. C’est donc à vous de déclarer vos heures supplémentaires non imposables.

Comment déclarer les heures supplémentaires défiscalisées ?

Les sommes ainsi déclarées ne donnent lieu à aucune imposition. Elle sont en revanche prises en compte dans le calcul du revenu fiscal de référence, qui sert par exemple à l’établissement des tarifs des cantines scolaires ou au calcul des droits à certaines prestations sociales.

Vous avez effectué des heures supplémentaires en 2019 et les sommes n’apparaissent pas dans la case 1GH ou 1HH de votre déclaration d’impôt. Ces deux cases doivent impérativement être renseignées. Pour cela, reportez vous à l’attestation fournie par votre employeur.

Lorsque les heures supplémentaires dépassent le plafond de 5 000 euros par an, le surplus doit être déclaré cases 1AJ (déclarant 1) à 1FJ (personne à charge 4) : il faut ajouter cet excédent aux salaires. Celui-ci sera imposé comme un salaire classique (après déduction de 10%).

Que faire après la date de déclaration ?

1 – Votre employeur doit impérativement vous fournir une attestation avec le détail des sommes perçues au titre des heures supplémentaires pour l’année 2019.

2 – Cette attestation doit être transmise au plus tôt aux services des impôts pour la prise en compte du calcul de votre taux d’imposition.

Accès à la version PDF