Une Economie déboussolée !

Oxfam France et le BASIC (Bureau d’Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne) ont publié une étude inédite sur le partage de la richesse au sein des entreprises du CAC40, mettant en lumière une tendance lourde dans les choix économiques de ces grandes entreprises qui contribuent à alimenter la spirale des inégalités. En effet, les richesses n’ont jamais été aussi mal partagées depuis la crise au sein des grands groupes, qui choisissent délibérément une course aux résultats de court terme pour conforter les actionnaires et les grands patrons au détriment des salariés et de l’investissement”, a dénoncé Manon Aubry, porte-parole d’Oxfam France.

ArcelorMittal, Engie et Veolia sont, dans l’ordre, ceux ayant les taux les plus élevés de redistribution des bénéfices en dividendes aux actionnaires, soulignent les deux ONG.